•  

    Photos véhicules hippomobiles : le Tilbury (Haras de Vendée)

     

    Le Tilbury

    Patrimoine des Haras nationaux

    Construit par le carrossier Le Lorieux à Paris.

    Historique :

    D'origine anglaise, le Tilbury aurait été inventé par le carrossier londonien Tilbury au début du XIXème siècle.

    Utilisation :

    Voiture de maître utilisée à la ville ou à la campagne pour de courts déplacements, attelée à un grand cheval.

    Description :

    Haute voiture à deux roues découverte, dont la caisse se compose d'un seul siège pour deux personnes, en forme de rotonde et ornée de fin balustres en bois tourné. Elle est montée sur une suspension Dennett (deux ressorts d'essieu et en ressort transversal) ou sur quatre ressorts droits agencés en carré. Les brancards sont réunis à l'arrière par une traverse.

     

     


    votre commentaire
  •  

    Photos véhicules hippomobiles : l'omnibus (Haras de Vendée)

     

         Photos véhicules hippomobiles : l'omnibus (Haras de Vendée)         Photos véhicules hippomobiles : l'omnibus (Haras de Vendée)

     

    L'Omnibus

    Patrimoine des Haras nationaux

    Construit à Paris par le carrossier Le Lorieux, dans la deuxième moitié du XIXème siècle.

    Historique :

    Le mot latin omnibus, signifiant "pour tous", fut donné, à l'origine, à de lourdes voitures publiques pour le transport en commun dans les villes. Vers le milieu du XIXème, apparurent des versions légères pour l'usage privé. Leur succès s'accrut avec le développement du chemin de fer : c'est en effet la voiture idéale pour transporter les voyageurs et leurs bagages, de la gare à leur demeure, châteaux, propriétés, grands hôtels.

    Malgré certaine variantes luxueuses, telles l'Opéra Bus et le Coaching Omnibus, ou son utilisation comme une voiture de promenade ou de chasse, l'omnibus est avant tout une voiture de service.

    Utilisation :

    Cette voiture s'attelle soit à deux chevaux en paire, soit à trois chevaux de front, rarement à quatre.

    Description :

    Très représentatif de la famille des omnibus privés, celui-ci possède une caisse large et spacieuse, fermée et entièrement vitrée. Quatre personnes peuvent s'installer à l'extérieur, deux sur le siège du cocher, deux sur la banquette occupant la partie antérieure du toit, qu'entoure une galerie métallique faisant usage de porte-bagages.

     

     


    votre commentaire
  •  

           Photos véhicules hippomobiles : le grand break (Haras de Vendée)

     

    Photos véhicules hippomobiles : le grand break (Haras de Vendée)       

     


    votre commentaire
  •  

    Photos véhicules hippomobiles : le grand break (Haras de Vendée)

     

         Photos véhicules hippomobiles : le grand break (Haras de Vendée)         Photos véhicules hippomobiles : le grand break (Haras de Vendée)

     

    Le Grand Break

    Patrimoine des Haras nationaux

    Construit par le carrossier Le Lorieux, dans la deuxième moitié du XIXème siècle

    Historique : le break est à l'origine une voiture destinée au dressage des jeunes chevaux ; son nom vient du verbe anglais "to break", qui signifie en équitation : rompre, dresser.

    D'invention française dérivant du char à banc, il subit rapidement des transformations pour être adapté au transport des personnes. Ce véhicule sportif, très adapté aux activités d'extérieur 'promenade, chasse, entraînement des chevaux) a connu, dès 1860, un vif succès en Angleterre (shooting break) et aux Etats-Unis (hunting break) sous des variantes nombreuses.

    Adopté massivement par les Haras nationaux qui en possèdent 45, il est le symbole de nos équipages sous l'appellation "break réglementaire" des Haras. Il s'attelle à quatre chevaux.

     

     


    votre commentaire
  •  

    Photos véhicules hippomobiles : le break (Haras de Vendée)

     

         Photos véhicules hippomobiles : le break (Haras de Vendée)         Photos véhicules hippomobiles : le break (Haras de Vendée)

     

    Le Break

    Patrimoine des Haras nationaux

    Construit par le carrossier Le Lorieux à Paris

    Historique :

    En dépit de son nom anglais, le break est une création française, apparue peu avant 1850. Il existe sous plusieurs variantes, parmi lesquelles "le grand break" dit break de chasse, est la version la mieux réussie.

    Utilisation :

    Voiture sportive utilisée à la campagne pour la promenade et la chasse, il sert aussi à l'exercice des chevaux, et même au transport de la domesticité.

    Description :

    Voiture à quatre roues, découverte, montées sur des ressorts à pincettes, caractérisée par des sièges transversaux. Elle comprend, sur le devant, un siège de meneur élevé sur un coffre à coquille, dans la caisse, deux sièges passagers en vis-à-vis accessibles par deux petites portières ouvertes au centre des panneaux latéraux ; à l'arrière, un siège groom est fixé au dessus de la caisse sur de hautes ferrures.

     

     


    votre commentaire
  •  

    Photos véhicules hippomobiles : la dresseuse (Haras de Vendée)

     

         Photos véhicules hippomobiles : la dresseuse (Haras de Vendée)         Photos véhicules hippomobiles : la dresseuse (Haras de Vendée)

     

    La Grande Wagonnette

    Patrimoine des Haras nationaux

    Grande Wagonnette appelée aussi break d'écurie construite par le carrossier Coquin de la Roche sur Yon.

    Historique :

    La première wagonnette aurait été construite en 1845 pour la famille royale d'Angleterre.

    Utilisation :

    Voiture à double fin destinée au dressage et à l'exercice des chevaux, on l'utilisait aussi pour la promenade à la campagne, la chasse et le service de maison.

    Description :

    Voiture à quatre roues, découverte, caractérisée par deux longues banquettes latérales placées dans la caisse. On y accède par une portière ouverte au centre du panneau arrière.

     

     


    votre commentaire
  •  

    Photos véhicules hippomobiles : la dresseuse (Haras de Vendée)

     

         Photos véhicules hippomobiles : la dresseuse (Haras de Vendée)         Photos véhicules hippomobiles : la dresseuse (Haras de Vendée)

     

    La Dresseuse

    Patrimoine des Haras nationaux

    Construite dans la deuxième moitié du XIXème siècle

    Utilisation :

    Cette voiture s'attelle à un cheval, elle est utilisée pour le dressage de jeunes chevaux et en particulier pour la préparation des trotteurs.

    Description :

    Voiture à deux roues ; le cocher s'y installe par l'arrière en soulevant son siège. Ce siège est assez haut et protégé des ruades par une panneau de bois.

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique