•  

    Le château du Prada à La Bastide d'Armagnac

     


    votre commentaire
  •  

    Le temple extra muros de La Bastide d'Armagnac

      

    Le temple extra muros

     

    Pourchassés, interdits de pratique intra-muros, les protestants construisirent leur temple extra-muros en 1607. La Bastide devient alors une des place-forte des Réformés. Le retour définitif vers le catholicisme se fait autour de 1684 grâce au zèle du seigneur Jean Guy de Maniban. Après quelques siècles d’oubli, ce haut lieu de l’histoire locale s’est retrouvé au premier plan de l’actualité et est devenu le Musée des Bastides. Actuellement, le temple abrite des expositions temporaires en saison.

     

     


    votre commentaire
  •  

    Photo de La Bastide d'Armagnac dans les Landes

     


    votre commentaire
  •  

    Photo de la fontaine de La Bastide d'Armagnac

     

     

    Fontaine et lavoir des « Las Canéres »

     

    Les premiers bâtiments collectifs pour le lavage du linge apparurent au XVIIIème siècle. Ils équipèrent les villages surtout au XIXème et se multiplièrent jusqu’au début du XXème.

     

    Leur usage, comme celui des fontaines et des puits, se perdit progressivement, au fur et à mesure de la généralisation de l’adduction d’eau dans chaque foyer (à La Bastide dans les années 60).

     

    Leur création fut consécutive, d’une part à la prise de conscience de l’importance de la salubrité publique et de l’hygiène individuelle, d’autre part à l’autonomie budgétaire acquise par les communes au XIXème siècle.

     


    votre commentaire
  •  

    Photo du lavoir de La Bastide d'Armagnac

     

     

     

    Stratégiquement bien situé, au pied de la colline, très exactement à la résurgence de la nappe, le lavoir de « Las Canéres » (nom du quartier sur lequel il est implanté) est associé à la fontaine du même nom. Il forme avec elle un ensemble monumental ver lequel convergeaient les ménagères d’antan.

     

    Lieu de la gouaille et du franc-parler par excellence, ici se faisaient et se défaisaient les réputations, s’arrangeaient quelques mariages, s’épanchaient quelques drames conjugaux. Dans ce véritable forum les femmes régnaient en maître, trop heureuses sans doute d’y trouver ce qui leur semblaient un pan de pouvoir et de liberté : « privilèges » que la société d’alors ne leur accordait pas.

     


    1 commentaire
  •  

    L’église Notre-Dame de La Bastide d’Armagnac

     

     

    Fondée en même temps que la Bastide (fin XIIIème) et édifiée au XIVème dans un style gothique, l’église occupe un angle de la place qu’elle domine d’un clocher tour coiffé d’un toit en pavillon en deux parties formant un abat-son. De multiples remaniements et l’effondrement d’une partie du voûtement intérieur lui donne son aspect actuel. Au sud, se trouvait le cimetière, entre l’église et les murailles. A l’intérieur de l’édifice, ne manquez pas le magnifique décor en Trompe l’œil sur le mur du chevet, réalisé par Ceroni en 1831 mais également, le Maître autel fin XVIIème, la Table Sainte XVIIème, les quatre Evangélistes, les deux Anges adorateurs.

     


    votre commentaire