• Histoire des bastions du château-fort de Ranrouët

     

    Vers 1580, Jean VIII de Rieux double les remparts du château de fortifications basses. 

    Une ceinture de douze pointes de terre et de maçonnerie 

    est dressée pour protéger Ranrouët des tirs adverses. 

    Le dispositif se compose de murs d'escarpe, d'un fossé et d'une contrescarpe. 

    La terrasse, au cœur de la défense active du site, est utilisée comme plate-forme d'artillerie. 

    Les tirs croisés des défenseurs ne laissent aucun angle-mort 

    et permettent de faire face à la puissance de feu de l'ennemi. 

    Un siècle plus tard, Vauban perfectionne et généralise le système de fortification bastionnée.

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :